Attention, droit à l’avortement en péril!

La fronde contre l’avortement se poursuit! Après l’initiative  « Financer l’avortement  est une affaire privée », une motion qui va dans le même sens sera débattue au Conseil national le mardi 12 avril. Cette motion demande le non-remboursement des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par les caisses maladies.

Peter Föhn, promoteur de la motion 09.3525 et conseiller national UDC (Union démocratique du Centre), dit dans le journal « Bote der Urschweiz » (Schwyz) du 29.01.2011 :

« Il serait réjouissant que le parlement décide, sous pression de l’initiative, d’abolir le remboursement de l’avortement par l’assurance de base. Cela éviterait la votation » (« Schön wäre es, wenn das Parlament die Finanzierung der Abtreibung auf Druck dieser Initiative aus der Grundversorgung des KVG streichen würde. Dann müsste keine Abstimmung stattfinden »).

Il est très important que cette motion soit nettement balayée par le National. Ce serait en même temps un signal fort contre l’initiative, qui a pour but notamment de relancer la discussion sur le régime du délai. Il faut donc utiliser tous les moyens pour mobiliser les parlementaires contre cette motion !

- Ecrivez aux parlementaires!

- Soyez présent-e-s dans la tribune du Conseil national le mardi 12 avril!

Voir aussi notre argumentaire contre l’initiative « Financer l’avortement est une affaire privée ».